Lexique de Photographie...

+ Mode manuel et réglages fondamentaux

J.Mogarra, Magie de l’art photographique (la parallaxe), 2011, 
photographie noir et blanc, encre, rehauts au feutre Posca, 30 x 40 cm, Pièce unique

A l'inverse du mode automatique, le mode manuel permet une plus grande liberté dans la manipulation des fonctions de l'appareil photo et de l'objectif. Il existe des modes, dits semi-automatiques, tels que le mode de priorité à l'ouverture ou encore le mode de priorité à l'obturation.

Le DIAPHRAGME est un dispositif qui permet de régler la quantité de lumière qui va traverser l'objectif de l'appareil photo au moment du déclenchement = quand on appuie sur le bouton.
-plus il y a de lumière qui entre, plus la photo est claire,
-moins il y a de lumière, plus la photo est sombre.

Le diaphragme forme un trou de diamètre variable formé par une série de lames métalliques se chevauchant dans un objectif. La diamètre du trou est commandée par une bague à l'extérieur de l'objectif et marqué en nombre f, ou automatiquement par le système d'exposition automatique de l'appareil. La taille de l'ouverture détermine l'intensité lumineuse atteignant le film ou le mécanisme de traitement de lumière pour les appareils numériques.
Le diaphragme influe sur la profondeur de champ.

L'« OUVERTURE » ou la "fermeture" est le réglage du diaphragme, afin de laisser entrer plus ou moins de lumière pendant un certain temps (ex. : f/2.8, f/22). Ainsi pour un temps d'exposition de 1 seconde, si le diaphragme est complètement ouvert, la photo sera très lumineuse, et si le diaphragme est complètement fermée, elle sera beaucoup moins lumineuse...

Le capteur est un composant électronique des appareils numériques qui réagit sous l'impact de la lumière (celle qui passe au travers de l'objectif et qui vient se « cogner » contre lui), transformant le flux lumineux en codage numérique (= fichier informatique). Sur les appareils photo numériques, la vocation du capteur numérique est de remplacer la pellicule des appareils dits argentiques.

L'OBTURATEUR est le mécanisme permettant de contrôler la durée d'exposition, c'est à dire le temps, la VITESSE d'obturation . La durée d'exposition, c'est le temps pendant lequel la lumière arrive sur le capteur ou le film. L'obturateur est donc un « rideau », qui s'ouvre pendant un temps plus ou moins long (de quelques millièmes de secondes à plusieurs minutes), pour laisser passer la lumière. Plus le rideau reste ouvert longtemps, plus la photo sera lumineuse, et vis versa.

La DISTANCE FOCALE est la distance, exprimée en mm, qui sépare l'objectif du capteur, entre entre le centre optique d´un objectif et la surface sensible touchée par les rayons lumineux que reflète un sujet pour une mise au point à l'infini. Par exemple, une optique de 400mm permet de réaliser des photos en s'« approchant » très près du sujet (zoom avec téléobjectif), tandis qu'une optique de 20mm est qualifiée de « grand angle », et permet d'avoir un champ de vision très large.

l'ISO, anciennement appelé « ASA », désigne la sensibilité d'une pellicule photo argentique ou du capteur d'un appareil photo numérique.


Lexique d'analyse des photographies et images : 

L'ANGLE DE VUE est la quantité de la scène du sujet pouvant être prise par un objectif, ou une focale d'un zoom. Un grand angle a un angle de vue plus grand que celui d'un téléobjectif.

Le bruit sur une photo numérique correspond aux pixels parasites. Ce phénomène de bruit est la cause de multiples facteurs :
- une luminosité trop forte ou trop faible
- une sensibilité ISO trop élevée
- un matériel (objectif ou appareil photo) de mauvaise qualité ou abîmé

Le CADRAGE correspond à la disposition du sujet et du décor (plan), que l'on organise à travers le viseur de l'appareil photo pour la prise de vue. Il est plus ou moins large ou serré (gros plan).

La PROFONDEUR de champs est la zone dans l'espace où le sujet à photographier est net. Cette zone peut être définie comme faible, si la zone de netteté est courte.

Le CONTRASTE est la différence de luminance entre les valeurs les plus claires et les plus sombres d´une photo.

Le CONTRE-JOUR désigne une source de lumière importante qui se trouve derrière le sujet à photographier. Le sujet est alors assombri.

L'EXPOSITION est la quantité totale de lumière atteignant le film, le papier ou le capteur. Dans l'appareil photo elle est déterminée par la taille de l'ouverture et la vitesse d'obturation. En chambre noire elle résulte de l'ouverture de l'objectif et du temps d'allumage de l'agrandisseur.
On parle d'exposition automatique quand l'appareil photo gère lui-même ces deux paramètres, c'est-à-dire, l'ouverture et la vitesse d'obturation.
 
Un objectif grand angle est un objectif à courte focale donc de courte distance. Il peut avoir plusieurs usages mais il est surtout utilisé pour les panoramas car il permet un large cadrage.
On peut dire que les objectifs grand angle sont inférieurs à 35-40mm environ, un peu au-dessus de l'angle de la perception humaine.
La prise de photo avec un objectif grand angle aura tendance à éloigner les différents plans qui composent la photo.

Le GRAIN est l'apparence visuelle de cristaux d'argent qui composent la photographie. Les films rapides sont naturellement plus granuleux que les lents. Plus le négatif est agrandi, plus les grains deviennent apparents ainsi que dans les zones d'image neutres du tirage.
On parle également de granulation du film.

ISO _ Abréviation pour International Standard Organisation. A remplacé le système ASA ou plus anciennement le DIN. C'est une unité de mesure de la sensibilité du film ou du capteur pour les appareils photo numériques.
Plus la valeur est élevée, plus le capteur est sensible à la lumière

Le JPEG ou JPG est un algorithme utilisé pour la compression des images numériques, développé par le Joint Photographic Experts Group, un comité composé de professionnel et de l'industrie de l'image. Plus la compression JPEG est élevée et plus la qualité de l'image est mauvaise.
Le JPEG n'est donc pas un format de fichier mais une norme, néanmoins elle a donné son nom au format de fichier, qui est à ce jour le plus utilisé. Ce format peut contenir des données.
Voir Exif

La MAP ou Mise au POINT : réaliser la netteté sur l’un des plans de l’image. Elle se fait automatiquement dans la plupart des compacts ou bridges numériques. Sur les reflex, il est possible de la faire manuellement en tournant la bague de mise au point de l'objectif.

Le mode RAFALE permet d'enregistrer (de prendre) plusieurs images à la suite. La vitesse et le nombre d'images prises dépendent de plusieurs facteurs :
- rapidité de traitement du logiciel interne à l'appareil photo
- la vitesse d'écriture de la carte mémoire
- la vitesse d'obturation...
Ce mode est beaucoup utilisé quand le sujet se déplace rapidement, dans le domaine sportif par exemple.

L'OBJECTIF est un système optique composé de lentilles permettant de focaliser la lumière sur le capteur ou la surface du film.
-Pour les photos de type paysage = objectif grand angle est le mieux approprié.
-Pour les photos de nature = téléobjectif.
Leurs prix varient selon le matériel utilisé lors de leur conception, mais surtout pour la qualité du verre. Plus l'objectif est dit "lumineux" (grande ouverture, ex ; f1.4) plus il sera coûteux.

Exemple d'objectifs :
Photo objectifs


Le nom PIXEL (ou point) provient de la locution anglaise 'Picture Element' (élément d'image). Le pixel désigne la plus petite partie d'une image ou d'un capteur.
Une image VGA de résolution 640 x 480 comporte 307 200 points.

On parle de pixellisation quand on distingue des 'carrés' dans la texture d'une image. C'est souvent ce qu'il se produit avec certains appareils photos numériques lorsqu'on utilise les limites des zooms, ou lorsqu'on abuse de la compression de celles-ci.


La POSE est la vitesse d'obturation, c'est à dire le temps de pose pendant lequel l'obturateur est ouvert.

C'est le point focal est situé sur l'axe optique d'un objectif et qui concentre les rayons lumineux.

La priorité à l'ouverture ou au diaphragme, s'effectue au travers d'un mode semi-automatique d'un appareil photo. Le photographe défini une ouverture désirée, et l'appareil photo détermine automatiquement la vitesse appropriée en fonction de l'exposition afin d'obtenir une photo ni trop sombre ni trop clair.

La PROFONDEUR DE CHAMP désigne la zone de netteté autour de la distance de mise au point. La profondeur de champ peut être définie comme faible, si la zone de netteté est courte.
Pour une bonne composition, la maîtrise de la profondeur de champ est indispensable en photographie.

Voir la fiche technique sur la fonction Av (priorité à l'ouverture)

La RESOLUTION d'une image se définie par le nombre de point par pouce ou le nombre de pixel par unité de longueur. La résolution de l'image est définie en PPI (Pixel Per Inch) ou PPP (Pixel Par Pouce).

La SATURATION exprime la pureté de la couleur, c'est à dire l'absence de gris et de tons intermédiaires.

La SENSIBILITE caractéristique d'une surface sensible à la lumière : plus un film ou un capteur est sensible, plus la quantité de lumière nécessaire pour une exposition correcte sera faible, et inversement.

Une image est sous-exposée lorsqu'elle n'a pas bénéficié d'une lumière suffisante, au point qu'elle n'a pas ou peu de relief et que ses couleurs sont fades ou trop sombres.

Une image est surexposée lorsqu'elle a reçu trop de lumière et qu'elle apparaît à la fois très pale et comme délavée. On emploi aussi le terme 'brûlée' pour la définir.

Un stabilisateur est un dispositif flottant qui permet d'éviter le flou sur les photos, en compensant les mouvements involontaires lors de la prise de vue.
Ce système de stabilisation de l'image peut être présent sur les optiques ou directement sur l'appareil photo, on parle alors de stabilisateur électronique.

Le TEMPS DE POSE est la durée nécessaire pour qu'une surface sensible soit correctement exposée. Plus la surface à photographier est sombre plus ce temps sera long et inversement.

Un téléobjectif est un objectif à grande focale, qui permet de se rapprocher d'un sujet éloigné. Ce système optique permet de réduire l'encombrement d'une longue focale.

La VITESSE d'obturation correspond au temps pendant lequel l'obturateur reste ouvert, afin de permettre le passage de la lumière jusqu'à l'émulsion du film. La vitesse d'obturation varie beaucoup selon le type d'appareil. Sur les appareils professionnels il peut atteindre 1/8000e de seconde à plusieurs minutes.

ZOOM = objectif complexe qui, grâce à un groupe de lentilles mobiles, dispose d'une focale variable entre deux valeurs limites.

autres ici et encore ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire