guide pour la mobilité des enseignants

Pour tous ceux qui sont fatigués de l'enseignement, parce qu'ils font face aux difficultés du métier, à la routine ou à l'absence de perspectives, l'ouvrage de Rémi Boyer est vraiment le premier pas pour construire son avenir.
Les lecteurs du Café connaissent Rémi Boyer comme le rédacteur d'une rubrique très lue, celle de la "seconde carrière", comprenez la carrière que l'on peut faire après avoir quitté l'enseignement. C'est aussi le président de l'association Aide aux profs qui depuis 5 ans assiste les enseignants souhaitant faire un autre métier. L'ouvrage puise largement dans l'expérience tirée des milliers d'enseignants accompagnés.
Le petit livre de Rémi Boyer est un véritable guide pratique qui accompagne l'enseignant dans la construction de son projet. Je devrais ajouter le seul guide car l'administration, malgré la loi de 2009 qui encourage la mobilité, n'a plus les moyens d'assister les enseignants sur ce chemin. L'ouvrage évoque cependant le Droit individuel à la formation et le Congé de formation professionnelle , même si ces dispositifs sont budgétairement à sec.

Il vous permet d'abord de faire votre bilan de compétences. Des questionnaires précis font réfléchir aux compétences acquises qui sont transférables dans un futur métier. Cette étape est déterminante car c'est elle qui permet de fixer ses choix et éventuellement de décider des aides à trouver, par exemple pour améliorer sa formation.
Dans la seconde partie, on retrouve également toute l'expérience d'Aide aux profs. Rémi Boyer présente les différents statuts qui peuvent préparer le passage vers une seconde carrière. Il s'appuie sur des exemples concrets. C'est Patrick, professeur des écoles et éditeur. Ou Stéphane prof de maths détaché au CNDP. Ou Karen, professeur des écoles également, qui a demandé une disponibilité pour entamer une carrière d'assistante qualité. Ou encore Julien professeur de vente devenu chef d'établissement. Chacun présente les
démarches accomplies, confie ses regrets et ses satisfactions et partage ses conseils. On a là la diversité des statuts administratifs qui permettent la seconde carrière, sans oublier la démission qui est parfois la seule
possibilité pour saisir sa chance. La dernière partie de l'ouvrage présente les emplois proposés par d'autres
ministères. On a là un fichier très précieux de toutes les administrations avec les types d'emploi proposés.
A qui s'adresse ce guide ? Pour l'administration un professeur qui veut quitter l'enseignement est toujours un homme ou une femme en échec. La mobilité n'est pas perçue comme un élément de développement personnel et est toujours connotée négativement. Pourtant ce que montre l'ouvrage de R Boyer c'est
qu'il est plus facile d'envisager une seconde carrière quand on s'investit dans des projets pédagogiques qui donnent de l'assurance et de l'autonomie et qui de nouvelles compétences. L'ouvrage ne s'adresse donc pas aux seuls enseignants fatigués du métier mais aussi à ceux qui veulent mener leur vie
autrement. C'est un ouvrage que les chefs d'établissement devront acquérir pour aider leurs collaborateurs. C'est aussi un livre que la rue de Grenelle pourrait lire pour enfin libérer les enseignants qui le souhaitent et se
préparer à gérer ces flux.

Rémi Boyer, Enseignants et mobilité professionnelle. Conseils et outils pour choisir le votre. Les savoirs inédits, 86120 Ternay, 2011.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire