Azur... une merveille

La Fondation Cartier pour l’art contemporain et le groupe Cartier présentaient en 1993 Azur, une exposition rassemblant des œuvres qui, du XIXe siècle à nos jours, de Claude Monet à James Lee Byars en passant par Edvard Munch et Yves Klein, témoignent des représentations paradoxales que les artistes ont données de l’infini et de l’absolu. Si azur a longtemps qualifié un bleu d’une densité particulièrement éclatante, à partir du XIXe siècle, l’expérience de l’azur associe une pensée métaphysique à cette dimension spécialement féconde et profonde de l’art : saisir l’irreprésentable.
 

L’iconographie du catalogue Azur rassemble plus de 200 chefs-d’œuvre du XIXe siècle à nos jours, dont la plupart, sélectionnés dans des collections particulières et les réserves des musées internationaux, sont inédits. Des œuvres pour rendre compte des diverses représentations que les artistes ont données du ciel, de la lumière, des nuages… À cela s’ajoutent les textes et réflexions de personnalités incontestables de l’histoire de l’art, de la philosophie, de la littérature et de la science, qui invitent le lecteur à parcourir une poétique de l’inaccessible visible.

Préface de Hervé Chandès, textes de John Ashbery, Manlio Brusatin, Michel Cassé, Paolo Fabbri, Michael Jakob, Jacqueline Lichtenstein, Agnès Minazzoli, Angelika Overath, Michel Pastoureau, Denys Riout, Gilles A. Tiberghien, Paul Virilio, Allen S. Weiss [fondation.cartier.com]

Pistes : air, atmosphère, azuré, azuréen, azurement, azurin, bleu, cérulé, ciel, éther, firmament, lapis-lazuli, safre, smalt, voûte céleste.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire