Bill Viola




Mondialement reconnu, Bill Viola est aujourd'hui un des artistes majeurs de l'image électronique. Né en 1951, il a grandi à l'ère des premiers développements de l'art vidéo. Dès ses études et ses premiers travaux d'artiste, il privilégiait ce nouveau médium pour en explorer les multiples possibilités artistiques : captations de performances, mises en espace des images et des moniteurs vidéo, exploitation du potentiel plastique, sémantique, symbolique des projections sur de grandes surfaces, etc. Au moyen d'installations intimistes ou monumentales, ses créations interrogent le rapport au temps de l'œuvre et au réalisme des sensations, des émotions et des expériences.

Sculptant le temps, bouleversant les perceptions, immergeant le spectateur, Bill Viola propose une relation différente aux images animées. Il en pousse notamment les conventions narratives pour rejoindre parfois l'idée de « tableaux animés». Il associe le visuel, le sonore et l'espace. Il tire parti des appareils et des technologies (caméras, optiques scientifiques, systèmes numériques, etc.), des formats et des qualités des écrans (miroirs, moniteurs multiples, rétroprojecteurs, etc.). Il joue de divers effets (ralentissements, grossissements, pétrifications, etc.). Nombre de ses créations ouvrent des dialogues entre la modernité du médium digital et un univers d'images s'inscrivant dans l'histoire de l'art.

Le professeur pourra sélectionner des œuvres parmi celles indiquées ci-après, à titre de repères, sans pour autant devoir s'y limiter :

- des bandes vidéo aux écrans plasma :  
The Reflecting Pool , 1977-79
Chott El-Djerid, 1979
Reverse Television - Portraits of Viewers, 1983-1984
Deserts, 1994
Walking on the Edge et The Encounter , 2012
The Dreamers, 2013

- sculptures vidéo et installations :
Heaven and Earth , 1992
The Sleepers, 1992
The Veiling, 1995
The Crossing, 1996
Going Forth By Day, 2002
The Tristan Project (Fire Woman et Tristan's Ascension), 2005

- références aux grands maîtres :
The Sleep of Reason , 1988
The Greeting, 1995
The Quintet of the Astonished , 2000


Le lien vers une vidéo / exposition au grand palais en 2014 : ici
Bill Viola est sans conteste le plus célèbre représentant de l’art vidéo. Un large corpus de son œuvre, allant de 1977 à aujourd’hui, mêlant tableaux en mouvement et installations monumentales, est pour la première fois présenté au Grand Palais. Dans une quête à la fois intimiste et universelle, l’artiste exprime son cheminement émotionnel et spirituel à travers de grands thèmes métaphysiques - vie, mort, transfiguration


Son site : ici.

Dans le cadre des questions limitatives de l'option facultative Arts plastiques toutes séries, CANOPE met à disposition gratuitement une synthèse multimédia rédigée par François Germa qui servira de point d'appui à tous les professeurs d'arts plastiques enseignant en Terminale. Ce document peut être également utilisé par tous les autres professeurs tant au collège qu'au lycée pour aborder en particulier la vidéo comme médium.
Extrait:
"Le foisonnement des images vidéo de Bill Viola sur YouTube, Vimeo, Dailymotion ou sur d'autres sites plus spécialisés dans la ressource vidéographique artistique constitue pour l'élève un premier accès à l’œuvre de l'artiste, mais pour le professeur un premier défi pédagogique. En effet, la disponibilité de nombreux extraits de vidéos de Bill Viola ou d'images anonymes filmées dans ses expositions offre un panorama varié mais trompeur, que l'enseignant aura la charge de mettre en perspective et en problème. Trompeur parce que décontextualisé, ce panorama d'images conserve leur nature vidéographique mais les détache de leurs conditions de réception comme parties d'une installation, en ne rendant pas toujours aisément compte de leur dimension spatiale et sensible spécifique. C'est pourquoi la question de l'expérience du spectateur et de son rôle aura une place prépondérante dans nos commentaires.
La synthèse multimédia proposée ici a donc comme double objectif d'opérer un choix thématisé et commenté pour aider les professeurs à accéder rapidement à ce qui peut leur être le plus utile pour commencer leur travail, et de problématiser cet accès à l'oeuvre et la démarche de l'artiste, en lien avec quelques axes de travail majeurs"
Synthèse multimédia par François Germa sur Canopé

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire