Zao Wou-Ki - L’espace est silence.

Hommage à Claude Monet, février-juin 91 – Triptyque, 1991
huile sur toile, 194 x 483 cm
Collection particulière
© Adagp, Paris, 2018 Photo : Jean-Louis Losi

Cliquer sur l'image pour l'agrandir

Zao Wou-Ki n’aime pas le mot « paysage » auquel il préfère celui de « nature ». Ses rapports avec le monde extérieur sont faits de découvertes et de voyages, de rencontres fécondes dont les premières furent avec Henri Michaux et le compositeur Edgar Varèse. Poésie et musique demeureront pour lui deux pôles d’attraction permanents, comme une tension nécessaire avec la peinture – donnant sens, à mesure que son art s’affirme, à l’expression que l’artiste a inspirée très tôt à Michaux : L’espace est silence.

Pour plus d'infos : ici.
Dossier pédagogique en cours
Livret en famille en cours

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire